• Derniers articles ou vidéos

  • Archives

  • catégories

  • Pages annexes

  • Le christianisme, c’est l’aventure. Un chrétien aujourd’hui marche en dehors des sentiers battus

    Je ne fais pas dans la dentèle et n'ai pas peur des sujets qui fâchent, parfois iconoclastes. Mon angle de vue est la finalité de l'homme, qui est d'être glorifié et voir Dieu tel qu'Il est. L'enseignement du Christ est ma nourriture, comme l'amour qu'Il a pour moi et réciproquement. Vous trouverez des articles exposant le point de vue chrétien sur l'avortement, l'écologie, le sociétal d'une manière générale, le Nouvel Ordre mondial, la politique du gouvernement, l'actualité, des commentaires de l'évangile, des exhortations à suivre le Christ... Écrire sur cette tribune me prend du temps; je le fais pour vous, alors n'hésitez pas à donner votre avis, à lancer des débats et à manifester votre soutien. Bonne navigation

Lettre à Asselineau

Posté par captainarverne le 26 avril 2017

Cher monsieur, conformément à mon engagement, j’ai voté pour vous. Que conclure de ce premier tour? Cela parait assez simple: le poids de l’internet, sous des apparences d’activisme, est nul. Il n’y a pas d’autre qualificatif lorsque l’on considère votre score proche du zéro absolu. Cette élection est un bon révélateur de ce fait incontestable: internet 0; médias et finance vainqueurs par KO, suivi du coma cérébral de l’adversaire. L’internet n’est que du vent sur un peuple en état de mort clinique. Malgré la vérité exposée en long et en large sur Macron, malgré l’évidence de la supercherie étalée sur le net à longueur de youtube, ce minus habens, détestable fils d’Attali et de la banque internationale, créé par le redoutable Hollande, sauf miracle, va se retrouver président. Autre conclusion: les élections ne sont pas démocratiques; elles sont inutiles puisque tout est joué d’avance. Dernière conclusion: pour assister à un réveil Français, il faudra que le sang coule. Bien évidemment, je voterai Marine au second tour. Je me fous éperdument des consignes des uns et des autres, surtout celles, vomitives de cette immonde droite mondialiste, de ces raclures républicaines. Et pour tout dire, votre argumentation anti-FN me laisse indifférent. Voter Marine est la seule chose un peu cohérente à faire en l’état. Tout sauf Macron, qui incarne la mort définitive de la France. Après 5 ans de macronisme il ne restera rien, sauf un pouvoir accru de la finance médiatique anti-France. Après cet ultime vote, je brûlerai définitivement ma carte d’électeur, je vendrai mes biens et je quitterai ce pays en voilier sous l’étendard de la Vierge Marie, préférant l’exil au spectacle de désolation qui frappera la fille aînée de l’Eglise.

La France est morte; vive la France! L’esprit catholique en France est mort; vive le Christ!
Adieu.
Vicomte de la Turmelière

6 Réponses à “Lettre à Asselineau”

  1. Isabelle dit :

    A chacun son destin
    « stupeur et tremblement » à l’annonce du score Macron ; rien à rajouter à votre analyse
    A chacun son destin ; ce n’est pas le nôtre de s’en aller sur les flots, même en compagnie de Marie et pour Marie…
    On a juste dit qu’on aimerait assez « partir » avant la mort programmée de la France
    Et puis, tout doucement, on commence à dire « Fiat » : il faut peut-être rester là avec Marie au chevet de la France à l’agonie, qui va mourir, n’ayant rien que la flamme vacillante de la lumière Espérance…

    • Marina dit :

      à Isabelle : « A chacun son destin ; ce n’est pas le nôtre de s’en aller sur les flots, même en compagnie de Marie et pour Marie…
      Et puis, tout doucement, on commence à dire « Fiat » : il faut peut-être rester là avec Marie au chevet de la France à l’agonie, qui va mourir, n’ayant rien que la flamme vacillante de la lumière Espérance… »

      Je partage votre vision des choses. Qui ne souffre pas dans ses tripes de voir la France massacrée ? Qui ne saigne pas de vivre cette agonie ? Qui se réjouit sans état d’âme de rester ici à boire cette coupe ?
      Mais moi aussi, j’unis mon fiat à celui de Marie, car je me sens appelée à rester avec ceux qui sont appelés à rester au pied de la croix avec Marie.
      Jean est resté avec Marie et quelques femmes à vivre ce déchirement de la croix, dans l’espérance de la résurrection.

  2. Isabelle dit :

    Asselineau hélas n’est pas seul dans l’argumentation anti-FN
    N’est-ce pas l’orientation de nos très chers Evêques (car ils sont en faveur des pauvres émigrés, entre autre) et qui ne disent rien sur la perversité d’un Macron qui ose présenter comme normal dans le cadre d’une classe avec des jeunes enfants le mariage pour tous et tutti quanti…

  3. Isabelle dit :

    Heureusement qu’il y a des Abbé Pagès qui ose décrypter le langage même s’il n’est pas en « odeur de sainteté » vis à vis de sa hiérarchie mais il va falloir apprendre peut-être de plus en plus à dire comme Saint Pierre « il vaut mieux obéir à Dieu qu’aux hommes », fut-ce hommes d’Eglise et ne pas se laisser manipuler par une fausse conception de l’obéissance et de la charité…

  4. spe dit :

    Oui c’est la catastrophe. Moi je ne peux pas fuir sur un bateau, et pourtant j’en rêverais. Mais je fuirai dans le Coeur du Christ. De toute façon, même si Marine passait (et je voterai pour elle), ce serait la guerre civile en France, et ce le sera aussi avec Macron. Et puis qu’y a t-il de commun entre la République et le Christ ? La République a des racines diaboliques, fruit de la révolution française. Et elle EST complètement diabolique.
    Nous sommes en plein Antichrist et ce n’est que le début. Nous le savons, cela a été prophétisé, et c’est écrit dans l’Apocalypse. ALors nous ne pouvons pas nous attendre à autre chose. Nous devons plutôt être fier et heureux d’être du bon côté, et de boire la coupe. Nous sommes les amis du Christ et nous y serons fidèles jusqu’au bout.

  5. Isabelle dit :

    Tout à fait d’accord avec cette analyse de spe :quelque soit le résultat,ça craint.

    On a des grâces à recevoir et à accueillir, car on n’en est pas capable humainement, pour être « fier et heureux… »
    Oui, il faut trouver refuge dans les 3 Cœurs, ceux de la Sainte Famille et il faut prier pour que notre foi ne défaille pas et pour être « fidèles jusqu’au bout »…

    Et puis, on va s’acheminer vers la Pentecôte. Il est réconfortant de voir la transformation des apôtres à ce moment là.
    Que cette transformation puisse-t-elle être aussi la nôtre…

Laisser un commentaire

 

Lancelxcvheh |
Happyhelen74 |
Niketnrequinpascher88 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Domanova
| Linklogdendcom
| Trenchhomme