• Derniers articles ou vidéos

  • Archives

  • catégories

  • Pages annexes

  • Le christianisme, c’est l’aventure. Un chrétien aujourd’hui marche en dehors des sentiers battus

    Je ne fais pas dans la dentèle et n'ai pas peur des sujets qui fâchent, parfois iconoclastes. Mon angle de vue est la finalité de l'homme, qui est d'être glorifié et voir Dieu tel qu'Il est. L'enseignement du Christ est ma nourriture, comme l'amour qu'Il a pour moi et réciproquement. Vous trouverez des articles exposant le point de vue chrétien sur l'avortement, l'écologie, le sociétal d'une manière générale, le Nouvel Ordre mondial, la politique du gouvernement, l'actualité, des commentaires de l'évangile, des exhortations à suivre le Christ... Écrire sur cette tribune me prend du temps; je le fais pour vous, alors n'hésitez pas à donner votre avis, à lancer des débats et à manifester votre soutien. Bonne navigation

Je viens prier chez vous

Je viens prier chez vous

Marie autour du monde à la voile

 v de rocamadour

 voilier dessinmappemonde

Les voiles de l’immaculée

Je viens prier chez vous

Le tour du monde Marial

Une grande boucle Mariale qui vient comme une nécessité dans ce monde qui a soif de Dieu.

La reprise de toutes choses par l’Immaculée.

La Vierge Marie en figure en proue.

Le projet reprend le concept des reportages documentaires d’Antoine de Maximy, « j’irai dormir chez vous », en y ajoutant les dimensions maritimes et chrétiennes. Sous l’intitulé « je viens prier chez vous », un voilier pèlerin et marial, le Maris Stella, parcourt la planète à la rencontre des chrétiens du monde.

Le projet, simple et radical, consiste à accomplir un tour du monde à la rencontre des paroisses et des Points-coeur, en Afrique, en Amérique, dans les îles les plus reculées des Australes, en Indonésie. Un voilier armé des armes de destruction massive que sont une Vierge pèlerine, le chapelet, et une caméra.

A chaque rencontre, le débarquement de la vierge pèlerine, une prière commune, un reportage, des images, des articles, la distribution d’un lot de médailles mariales, de chapelets. Le transport de passagers, les donateurs étant privilégiés à bord, de prêtres. Évangélisation du milieu marin. Fret humanitaire. Messe à bord du voilier.

« Savez-vous qu’en Afrique de l’ouest, musulmans et chrétiens vivent dans un grand respect mutuel. Il n’est pas rare qu’un musulman croisant un religieux catholique en habit, vienne embrasser son scapulaire.

Comment vivent les chrétiens aux Marquises ? Cela ne vous intéresse-t-il pas de le savoir ? Au cours de mes précédents périples maritimes, j’ai pu découvrir la vie de prière de villages reculés, comme à Tauata, où les activités de la vie courante s’arrêtent à 16h, que les villageois jouent au volley sur le terrain communal ou discutent sur un parvis. Parce qu’à 16h30, la cloche de l’église sonne et appelle chacun à s’y rendre pour la prière du soir ! Et croyez-moi, l’église est pleine, tous les jours que Dieu fait. Cela vous épate ? Il y a de quoi.

Je pars donc à la rencontre de ces gens qui prient, qui souvent, nous dépassent de loin dans l’attente du Sauveur; et je vous en témoigne par la lorgnette d’une caméra ; mais aussi par la tenue d’un blog et l’écriture d’un livre. » régis

Le Maris Stella, ambassadeur Marial.

L’intuition de ce grand pèlerinage est née à Rocamadour

Notre Dame de Rocamadour, la vierge des marins

La tradition veut que Zachée (St Luc 19,1-10)  soit venu se retirer à Rocamadour  dans une grotte. Dans sa solitude il a sculpté une statue de la vierge. Il se dit aussi que le Saint homme aurait ramené avec lui, d’Orient, une statue de couleur noire sculptée par St Luc l’évangéliste lui-même.

Il est attesté que dès le douzième siècle les pèlerins venaient à Rocamadour pour honorer la vierge noire. La bulle du pape Pascal II mentionne déjà en 1105 le culte à « La Bienheureuse Vierge Noire de Rocamadour« .

Il s’agit d’une vierge en majesté d’environ 70 cm de haut. De couleur sombre elle aurait eu les mains et le visage recouverts de plaques d’argent. Le bois serait du chêne ou du Noyer. La statue apparaît en même temps que l’époque de la découverte du corps de Saint Amadour.

Le succès de Rocamadour vient surtout des miracles attribués non à Saint Amadour mais à la Vierge Noire. Depuis des siècles des millions de pèlerins vinrent tout au long de l’année.  En 1172, les bénédictins qui régentent la vie du sanctuaire rédigent le premier livre des miracles et y authentifient 126 guérisons attribuées à la Vierge.

Alors que Rocamadour se trouve en plein milieu des terres, la cité a établi un lien très fort avec la mer, ce qui en fait un « sanctuaire maritime ».

Les villes de Camaret-sur-Mer et Rocamadour sont jumelées. Les liens tissés entre Rocamadour et Camaret remonteraient  en 1183, quand le curé de Camaret, venu en pèlerinage à Rocamadour, décide de créer à son retour en Bretagne une chapelle appelée elle-aussi « Notre-Dame de Rocamadour »  pour servir d´étape aux pèlerins nordiques qui allaient prier la vierge noire de Rocamadour et qui débarquaient à Camaret.

On vénère à Rocamadour depuis des siécles la statue mariale qui protège des naufrages en mer. Plusieurs maquettes de navires, Ex-Voto Marins, sont visibles dans la chapelle de Rocamadour. De nombreux marins attestèrent avoir prié Notre Dame de Rocamadour au plus fort de la tempête et avoir eu la vie sauve. La cloche nichée sous la voûte de la chapelle de Notre Dame de Rocamadour, dont le carillon n’est actionné par aucun mécanisme, ne s’ébranle  que pour signaler qu’à des milliers de lieues d’ici, un naufragé trouve le salut.

Il existe une association Rocamadour Yacth Club dont l’ objet est la promotion et rayonnement international de Rocamadour, sanctuaire maritime ainsi que la constitution d’un fonds documentaire témoignant de l’histoire maritime liée au sanctuaire ; création d’événements fraternels, solidaires et œcuméniques à caractère maritime.

Le Maris Stella

85c084b3-5ea3-461c-e6eb-0130aed338b4

L’instrument de ce voyage est un catamaran Wharram, un Naraï, voilier non ostentatoire, apte au large et à se faufiler dans toutes les baies où d’autres navires à quille ne rentreraient pas, à l’esthétique pure et tribale adaptée à ces îles.

Le Wharram, avec sa forme de pirogue double, peut aller à la rencontre des populations plus pauvres.

James Wharram est un concepteur de voiliers inspirés des pirogues polynésiennes, facilement constructibles en amateur à moindre frais. Ses catamarans se reconnaissent à coup sûr par leurs lignes classiques et épurées, leurs aspect radical, la proximité qu’ils permettent avec les éléments, la justesse de ton lorsqu’ils viennent mouiller dans des baies ignorées des circuits touristiques, où ne se trouvent que des embarcations traditionnelles locales.

Le regard de certaines populations peut être heurté par l’arrivée d’un yacht face à leur dénuement. Un Wharram efface immédiatement la distance qui peut opposer les peuples. Le choix d’un catamaran Wharram s’impose pour ce périple marial.

Financement

En partenariat avec diverses chaînes et médias chrétiens (KTO, famille chrétienne). La participation financière, ainsi qu’en matériel, caméras embarquées et prise de son, reste à définir.

Le financement du bateau à hauteur de 35000 euros pour l’achat initial, s’est faite sous forme de prêt sur trois ans, ou quatre si l’on compte un éventuel retard dû à des impondérables (le temps d’un tour du monde), puisque le ou les prêteurs récupéreront leurs mises à la revente du bateau. L’acquisition du bateau est sur fonds privés et en nom propre. Une convention de mise à disposition est établie entre le propriétaire du voilier et l’association. Cette partie du financement est acquise.

Le départ est cependant soumis à la mise en œuvre et la rentrée de fonds de l’association.

Le financement de la préparation du voilier et du voyage se fera par l’entremise d’une association, Les voiles de l’immaculée. Les cotisants membres de l’association et recevront un grade suivant leur participation : passager, équipier, équipier de première classe, chef de quart, premier lieutenant, second. Chaque cotisant aura la possibilité d’embarquer pour l’une ou l’autre des traversées et des rencontres et sera invité privilégié aux conférences et manifestations qui se dérouleront durant et après le périple.

Objectif 300 équipiers à 30 euros.

Le voilier est là, il reste à boucler les frais de fonctionnement. Sur un budget global de 100000 euros, il reste à réunir environ 65000 euros sur trois ans, soit 22000 euros par ans.

Mobilisation de tous pour le bon déroulement des cycles de conférence à travers la France, la Belgique, la Suisse, le Québec, la Mauritanie, le Sénégal,… qui nous permettront d’effectuer des appels aux dons. Les voiles de l’Immaculée est membre de l’Association des Œuvres Mariales.

 

Le capitaine

 huahine 042

Régis de la Turmelière

Cinquante ans, marié et papa d’un garçon de 12 ans. Marin, parapentiste, voyageur à pied et à vélo, écrivain, blogueur, et surtout chrétien. Capitaine et chef mécanicien marine marchande.

Le capitaine a à son actif un tour du monde à la voile de dix ans en famille. Il a possédé 7 voiliers menés au large.

Il a publié 12 nouvelles et trois romans.

« Ce nouveau départ autour du monde, je ne le conçois que dans le cadre d’un projet spirituel. Je me lance dans un grand voyage, un tour du monde sur un voilier aux armes de l’Immaculée, à la rencontre des catholiques, chrétiens et croyants du monde, ainsi que de tout ceux qui cherchent la vérité. Sous l’étendard de Marie. »

Régis participe au financement de manière active par la vente de ses livres.

 

L’équipage (en développement)

Régis, Jean Noël, la Nénette, Edgar,…

 

jn renéJean Noël

Parrainez un marin chrétien dans une aventure hors norme : un tour du monde à la voile sous la bannière de l’Immaculée !

Soyez les partenaires privilégiés d’un tour du monde à la voile pour Marie. Le Christ nous a montré qu’un nourrisson dans une étable pouvait changer la face du monde. La puissance de la providence est sans limite!

A chaque escale, organisation de conférences, rencontres dans les paroisses et les écoles, accueil d’intervenants chrétiens à bord du bateau, distribution de médailles, organisation de veillées de prière, promotion de la proposition chrétienne d’accueil inconditionnel de la vie… Cela ira de paire avec la tenue d’un blog relatant l’aventure, les péripéties, la façon dont est perçu un voilier qui navigue dans un but si particulier, des rencontres radiophoniques et journalistiques. Tous les ans et au terme de la boucle, qui durera entre 3 et quatre ans, des conférences seront organisées en France. Un livre et un film relateront l’aventure.

« La planète est magnifique et témoigne de l’amour divin. Ainsi grâce au voyage maritime, l’équipage du Maris Stella pourra s’immerger au cœur de la création, filmer le rorqual bleu, la raie manta, le grand requin marteau, les dauphins volant sur la crête des vagues, la nuit sauvage au milieu de l’océan, la passe d’un atoll au petit matin. Le but de ce voyage est aussi et surtout de venir à la rencontre des croyants du monde et rendre compte par l’image et l’écriture de cette humanité qui se tourne vers son Créateur. L’équipage a pour mission de filmer la Foi, l’Espérance et la Charité sous toutes ses formes. N’est-ce pas ce que l’homme possède de plus précieux ? Un programme ambitieux, vaste, porteur de respect fraternel, de paix et d’unité. Grâce à Marie, passagère VIP ! »

Objectif 300 parrains

Plus les chrétiens se mobiliseront, plus la voile de l’Immaculée sera vue sur la planète. Pour une modeste participation, inscrivez votre nom sur la voile, autour Marie, et soyez aux premières loges de cette aventure exceptionnelle.

Vous souhaitez participer physiquement à l’aventure, naviguer, témoigner aux escales, apporter votre savoir faire dans la recherche de financements, en être ? Bienvenus à bord !

Faites connaître ce projet, parlez-en dans vos paroisses, à vos familles, à vos amis. Soyez le vent de l’Esprit Saint qui gonflera les voiles.

 

Objectif 300 parrains

Plus les chrétiens se mobiliseront, plus la voile de l’Immaculée sera vue sur la planète. Pour une modeste participation, inscrivez votre nom sur la voile, autour Marie, et soyez aux premières loges de cette aventure exceptionnelle.

Vous souhaitez participer physiquement à l’aventure, naviguer, témoigner aux escales, apporter votre savoir faire dans la recherche de financements, en être ? Bienvenus à bord !

Faites connaître ce projet, parlez-en dans vos paroisses, à vos familles, à vos amis. Soyez le vent de l’Esprit Saint qui gonflera les voiles.

Adresses

écrire au site via les commentaires

2 Réponses à “Je viens prier chez vous”

  1. paul dit :

    bonjour
    tout d’abord merci pour votre travail avec les videos du pere nathan
    je souhaiterais pouvoir rencontrer le pere nathan ,pourriez vous me faire connaître, comment le contacter,je vous en serez reconnaissant,votre devouement me parle,rentrer egalement en contact avec vous serait un plaisir.
    gloire a Dieu
    amicalement
    Paul

  2. Ludovic dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord, Bravo pour vos initiatives hors des sentiers battus.
    Auriez-vous l’amabilité de me transmettre le courriel du Père Nathan ?

    En vous remerciant pour tout et tous.

    Chaleureusement.

Laisser un commentaire

 

Lancelxcvheh |
Happyhelen74 |
Niketnrequinpascher88 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Domanova
| Linklogdendcom
| Trenchhomme