• Derniers articles ou vidéos

  • Archives

  • catégories

  • Pages annexes

  • Le christianisme, c’est l’aventure. Un chrétien aujourd’hui marche en dehors des sentiers battus

    Je ne fais pas dans la dentèle et n'ai pas peur des sujets qui fâchent, parfois iconoclastes. Mon angle de vue est la finalité de l'homme, qui est d'être glorifié et voir Dieu tel qu'Il est. L'enseignement du Christ est ma nourriture, comme l'amour qu'Il a pour moi et réciproquement. Vous trouverez des articles exposant le point de vue chrétien sur l'avortement, l'écologie, le sociétal d'une manière générale, le Nouvel Ordre mondial, la politique du gouvernement, l'actualité, des commentaires de l'évangile, des exhortations à suivre le Christ... Écrire sur cette tribune me prend du temps; je le fais pour vous, alors n'hésitez pas à donner votre avis, à lancer des débats et à manifester votre soutien. Bonne navigation

Les voiles de l’Immaculée

Posté par captainarverne le 13 février 2017

Me voici de retour après une semaine en Angleterre.

Je suis arrivé à Londres (Stansted) depuis Grenoble le samedi 4. Je suis resté deux jours dans la capitale. Le dimanche, messe catholique dans une paroisse où l’on parlait plus français qu’anglais. J’ai été très agréablement surpris par la jeunesse de l’assemblée, le nombre presque grouillant des enfants. Cela fait un choc après ma paroisse d’Arlanc, dont l’âge moyen dépasse 70 ans et où seuls les huit premiers rangs sont occupés. Je ne vais pas entrer dans les détails liturgiques, ni exprimer mes énervements à constater que là-bas aussi, on prononce les paroles de la consécration en traduisant le latin accipite par « take », on envoie une péquine en mini jupe au Tabernacle, on communie à la main.

Le lundi, je suis allé voir la relève des horses guards de la reine. Puis par curiosité, j’ai assisté à la « messe » anglicane dans la cathédrale de Westminster. Liturgie identique en tous points à la liturgie progressiste V2. Je n’ai tout de même pas communié, mais si je n’avais pas su où j’étais, j’aurais pu confondre.

Le mardi, départ pour Plymouth pour voir le bateau. J’ai été accueilli très chaleureusement par les propriétaires. Ils se sont pliés en quatre pour rendre mon séjour agréable. J’ai inspecté l’objet sous toutes les coutures durant deux jours. Ce voilier est en très bon état, parfait pour le projet, et la vierge de Rocamadour s’y sentira à son aise. Avec l’accord des membres de l’équipe, et de Jean Noël, j’ai donc fait une offre d’achat qui a été acceptée. Le voilier n’est pas encore à nous, mais c’est une question de quelques jours, le temps de transférer sommes et papiers. On peut donc dire que le projet « Les voiles de l’Immaculée, J’irai prier chez vous » vient de franchir une étape décisive. A ce sujet, je vous informe qu’un blog lui sera prochainement dédié (blog catho sur une ligne pure et droite, dans lequel je devrai fermer ma bouche sur les sujets non politiquement corrects!).

Que dire de l’Angleterre, sinon qu’on y mange vraiment très mal, que les Anglais ne sont pas fichus de bricoler un sandouiche potable, et qu’il a fallu que je me colle aux fourneaux chez mes hôtes pour me sustenter de spaghettis dignes de ce nom avec une sauce aux champignons revenus aux échalotes, vinaigre balsamique et crème, des pommes de terre sautées qui ne sortent pas d’une boite, un gâteau au chocolat fondant, et des bricoles autres que des beans sucrés vomis sur des toasts!

Enfin, j’ai pris le ferry Plymouth/Roscoff, le 10 à 22h. Puis au matin du 11, j’ai entrepris de traverser la France de Roscoff à mon village perché en Auvergne, en auto-stop! Neuf cent km en deux jours avec mes pancartes en carton sur le bord des routes. A 50 ans, ce n’est pas banal. Le rosaire aidant, ce voyage de retour a été riche en rencontres. Il y aura peut-être quelques équipiers de plus dans l’aventure.IMGA0038

IMGA0028

IMGA0031

85c084b3-5ea3-461c-e6eb-0130aed338b4

Publié dans aventure, chapelet, France, providence, randonnée, voilier | 2 Commentaires »

Discours de Trump

Posté par captainarverne le 3 février 2017

Je relaye cette vidéo parce que le discours de Trump est vraiment incroyable, surtout s’il est suivi par des actes, ce qui semble être le cas. Nous sommes clairement à un tournant de l’histoire.

Si nous avions en France la moitié d’un homme de cette trempe! Peut-être Asselineau. Êtes-vous allés voir ses interventions et conférences sur youtube? Non? Il va donc falloir que j’en propose quelques unes sur ce blog pour que vous puissiez découvrir l’intéressant chef de l’UPR. Vous allez me dire que je lui fais beaucoup de publicité ces derniers temps. Nous approchons d’une élection importante, et après tant d’années de cauchemar et de glissement dans l’épouvante laïc maçonnique, avec en point d’orgue les dix dernières années sarkoziennes et hollandaises, les pires de toutes, je doute que la France puisse encore supporter cinq ans sous la direction d’un de ces fous du clan mondialo/clintonien, un Macron, un Hamon, un Fillon, un Mélanchon, tous infâmes corrompus à la solde d’une caste sataniste contrôlée par le Bilderberg. Il reste peu de monde pour relever le niveau. Malheureusement, Asselineau n’est pas milliardaire. Les médias ne parlent jamais de lui. Beaucoup de personnes qui prétendent s’intéresser à la politique ignorent son nom, alors que l’UPR compte 15000 membres (des vrais, pas des fantômes comme les membres du parti du petit banquier EM), presque autant que le PS qui possède toutes les télévisions. C’est donc à nous, blogueurs, de palier à ce manque et de mettre en avant ce qui peut avoir de l’intérêt pour la France.

Trump en Amérique, Poutine en Russie, Asselineau en France, ça aurait une certaine gueule, tout de même!

Parce que la France est la fille aînée de l’Eglise et mérite ce qu’il y a de mieux, en attendant le Roi.

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans franc-maçon, françois hollande, gouvernement socialiste, laïcité, médias, mondialisme, Nouvel Ordre Mondial, parti, politique | 1 Commentaire »

L’aventure

Posté par captainarverne le 2 février 2017

Et bien voilà, je tiens compte de votre avis. J’avoue qu’il va dans le sens de mes préférences personnelles. Je pars donc en Angleterre (après demain) pour observer le Naraï, (le gros), sous toutes les coutures. Il ne s’agirait pas d’embarquer Marie sur un rafiot déglingué. Elle mérite ce qu’il y a de mieux; encore qu’un Wharram soit loin des standards de la plaisance moderne. Pour info, un catamaran de la même longueur, un plan Lerouge ou AB marine d’occasion, coûte un minimum de 200000 €, et encore, avec des travaux. Chez Wharram, on ne joue pas vraiment dans la même cour question tarif. On fait pourtant le même voyage, voire mieux. Les Wharram vont loin, les Wharram vont longtemps. Les boucles autour du monde dans la simplicité ne se comptent plus.

Et moi, je trépigne! Je n’ose y croire. Je vais retourner sur la mer, affronter à nouveau les océans. Le Bon Dieu m’a créé avec ça dans le sang. Merci à lui de me permettre de m’y frotter à nouveau. C’est une sorte de réveil après un temps d’hibernation. Non pas que je n’aime pas l’Auvergne et les grandes collines du Livradois; c’est chouette, je m’y plais, je n’aurais pu posséder une maison nulle part ailleurs. Mais ma nature me pousse à en partir. Disons que la ferme auvergnate perchée à 1000 m loin de tout est le meilleur camp de base dont je puisse rêver. Depuis la vente de mon dernier voilier en 2012, j’ai commencé par quelques escapades, à pied vers Compostelle, à vélo de l’océan aux Alpes et vice versa, en camion avec parapente, devant mon ordinateur et des quantités de pages blanches à remplir. A dire vrai, depuis que je suis à terre, je fomente des plans pour retourner sur l’eau. Sous la Vierge des Philippines qui se dresse au milieu de la maison, il y a un petit papier sur lequel est écrit « Marie, s’il te plait, donne-moi un bateau ».

Marie me prend au mot. Elle va même au-delà de mes espérances, puisqu’Elle sera du voyage.

Ne croyez pas que ce sera facile. C’est un chalenge, un pèlerinage dans lequel il faudra tenir pour aller au bout du chemin. Je vais m’extraire de mon petit confort, quitter mon épouse, peut-être mon fils (sauf s’il vient, ce qui est en cours de négociation), mon chien même. Partir, je sais ce que cela signifie, ce qu’il en coûte. Ce n’est pas parce que je porte depuis toujours ce désir de mer, que cela rend les choses plus faciles.

Mais partir pour Dieu, quel bonheur!

L’autre jours, un copain me demandait: « Mais à quoi ça sert, tourner autour du monde avec une statue de Marie? » A rien camarade. A rien du tout! C’est pour la gloire de Dieu et Dieu utilisera ce voyage comme Il l’entend, distribuant au passage les grâces qu’Il entend distribuer. Pour la gloire, c’est peut être un peu désuet; pour la gloire de Dieu, ça l’est encore plus. Que voulez-vous, nous catholiques, sommes démodés et agissons à contretemps. « Ce type est fou », à répondu le copain. Oui, et j’assume.

Bon, maintenant qu’on passe aux choses concrètes, il faut que je vous pose la question: qui en est? Qui de vous fera partie de l’équipage? Pour ceux qui ont le mal de mer, être équipier n’impliquera pas nécessairement un embarquement physique. Les voiles de l’Immaculée ont besoin d’un peu d’argent, mais pas seulement; vos compétences, vos capacités à planifier, organiser, parler aux évêques, gérer la base arrière, embarquer physiquement même, tout est bienvenu.

L’aventure est séduisante, non? Tout de même un peu plus folichonne que les élections présidentielles qui commencent sérieusement à…

Une fois au large, vais-je me retrouver tout seul, sans personne derrière pour prier, soutenir, en parler? Je vous attends dans les commentaires.

Pour la Gloire de Dieu et de Marie!

Publié dans promesse, providence, randonnée, réveil chrétien, sac à dos, voilier | Pas de Commentaire »

Mon nouveau roman à paraître

Posté par captainarverne le 31 janvier 2017

Au mois de mai sortira Marées Noires, un conte fantastique, une satire du monde politique. Bientôt disponible en pré-commande.

couverture Régis marées noires

Publié dans Carte Postale Littéraire, humour, livre, politique, publication | 2 Commentaires »

Un peu de politique pour se détendre le lundi matin

Posté par captainarverne le 30 janvier 2017

Nous approchons des élections présidentielles. Certaines rumeurs émanant de voyants (qui bénéficient de messages divins), laissent entendre que nous n’irons pas jusque-là, car quelques événements mystiques mettront un terme aux dérives humaines avant le printemps.

En attendant, il faut bien vivre et considérer que l’histoire suit son cours. Je me prépare bien à partir à la voile autour du monde à la rencontre des croyants, avec une passagère exceptionnelle, une vierge de Rocamadour ambassadrice. Je crois donc encore en une forme d’avenir! Les candidats à la présidence sont enfin en lice et valent vraiment qu’on s’attarde sur leurs personnes républicaines.

Dieu merci, les deux plus inénarrables ont été écartés. Exit Sarkozy le sarcome de kaposi de la politique, sans mauvais jeu de mot, et Valls, le Mussolini trisomique israélo-compatible. Ils ont de la chance, ils ne sont pas embastillés pour haute trahison, ce qui devrait être leur sort dans un Etat légitime.

Ceux qui restent: une belle brochette de vainqueurs!

Le système tente désespérément de nous vendre l’un d’entre eux, sorti du chapeau d’Attali. Je ne vais pas le nommer car je n’en dis pas du bien et vous révèle une vérité encore non officielle sur sa sexualité, qui pourrait me valoir des ennuis judiciaires. L’ancien ministre petit valet des banques et du grand capital, mondialiste, pédéraste, a rendu service à un magnat de la communication israélien par la signature d’un décret l’autorisant à s’emparer du groupe SFR, par jeu d’écriture et cavalerie. Moyennant quoi, le petit valet pédéraste envahit les ondes, les journaux, l’éther même. Il serait génial, providentiel, en tête des sondages, et même de gauche. Il paraitrait que le « peuple de gauche » (j’adore cette expression de novlangue, le peuple de gauche, ça sonne comme du miel sur une tartine de merde trempée dans le café, et dans la bouche de la mère Pinel, quel délice!) est embobiné par cette propagande. Cela laisse dubitatif sur ses capacités intellectuelles. A part son conseiller spirituel, qui serait le plus illustre frère de la cté dont on parle parfois dans ce blog, lui-même FM et pédéraste (lui non plus je ne vais pas le nommer, sauf en MP pour les curieux, d’autant qu’il serait capable par vengeance, de m’envoyer ses démons protecteurs), connaissez-vous une seule personne qui votera pour ce falot au parti fantôme dénué de programme, voire de la moindre idée qui puisse servir la France? Sérieusement, des gens vont voter pour lui? S’il dépasse les trois pour cent, alors oui, je crois en l’évolution, mais à l’envers, retour au singe.

Puisque nous sommes à gauche, restons-y. Depuis hier soir, le sieur Hamon est le poulain de l’écurie PS. On touche le fond. Le strike du peuple de gauche! Avec Hamon, on a droit à tout: multiculturalisme, LGBTisme, anti-nationalisme, écologisme (celui du GIEC, qui ment et manipule même le pape), assistanat total, taxation complète. Tous payés à rien, c’est génial! L’idée phare de ce suppôt de la gauche débile: donner à tous les moyens de ne plus jamais aller se faire chier à la maison de retraite pour torcher sa grand-mère. Et comme nous serons tous en mesure de tout acheter, plus personne ne vendra rien, n’ayant plus besoin de vendre pour vivre. Pour financer ça, les propriétaires de maisons seront SUR-taxés. Les maisons deviendront invendables, car on sera plus riche à rester locataire. Du coup, nous irons tous vivre sur des voiliers sous pavillon Vanuatais, pour échapper à ça. En un mois, l’économie sera à l’arrêt complet. Vive Hamon, l’homme providentiel du dernier plongeon dans la fosse à purin. Moi j’ai un bon copain qui est allé voter Hamon à la primaire du peuple de gauche, et avec conviction encore! Tant pis, je l’aime bien quand même, c’est un pote, un peu à la ramasse question politique, mais un pote.

Après, il y a Mélenchon. Que dire? Peut-être le plus sensé dans son délire gauchiste. Un vrai dangereux, sénateur froid et cruel, manipulateur, acteur, franc maçon. Favorable à toutes les saloperies du gauchisme, en y ajoutant les poncifs mortels du marxisme pur et dur. Y’en a qui aiment. Lui en tous cas, n’aime pas les catholiques.

La mère marine. J’aimais bien son père, elle l’a tué.

Fillon: on peut dire ce qu’on veut, s’interroger sur la sortie inopinée de l’affaire « madame Fillon »; il n’empêche que les faits sont accablants. Comme disait Villiers dans son discours (cf. ma vidéo à la marche pour la vie), une main dans le bénitier, l’autre dans l’urne. Un opportuniste de plus, disciple du sarcome de kaposi, et plutôt bien formé semble-t-il.

Pour qui voter? Moi, j’irai voter Asselineau au premier tour. Le programme de l’UPR me parait le plus cohérent dans ce fatras mondialo-multiculturel. Vous ne connaissez pas? Normal, François Asselineau ne passe pas à la télé. Il énonce des vérités qui font peur à la clique mainstream. Renseignez vous; les conférences d’Asselineau sont sur youtube.

Autrement, il reste à espérer que les voyants auront raison.

Publié dans cynisme, dégénéré, écologie, franc-maçon, France, gouvernement socialiste, liberté d'expression, mondialisme, Nouvel Ordre Mondial, politique, progrès | 11 Commentaires »

A votre avis…? Venez répondre à une question importante.

Posté par captainarverne le 27 janvier 2017

Je suis en plein brainstorming. La préparation du tour du monde des voiles de l’Immaculée bat son plein (voir page dédiée « j’irai prier chez vous »). Nous en sommes encore à nous poser une question fondamentale, qui conditionnera tout le voyage. Elle se résume ainsi: faut-il un grand bateau ou un petit bateau? le Naraï qui fait plus de 12m, ou le Tanenui qui en fait juste 9?

gallery-classicdesigns-073tanenui

Voici les arguments en faveur du petit, le Tanenui: il faut qu’il y ait une dimension radicale et dépouillée dans l’aventure. Un voilier pas cher, ultra simple, sportif,  pour une grande boucle Mariale. Il sera peut-être plus facile de communiquer avec un petit voilier qu’avec un gros, dans la mesure ou la taille moyenne des voiliers autour du monde dépasse largement les 12 m; un petit voilier sera l’exception. Le petit voilier peut éventuellement se monter sur une grève au moyen d’un simple palan. Il peut se faire tirer sur une remorque. Il se fait oublier par son coût d’entretien faible. C’est juste un instrument pour atteindre un but. Je vais me retrouver seul plus souvent qu’à mon tour, donc j’aurai plus de facilités avec le petit. Il peut à l’occasion accueillir un passager.

Les arguments contre sont les suivants: le petit Wharram est moins polyvalent. Les longues remontées au vent dans un alizé soutenu relèveront de l’exploit sportif, et il y en aura! Le petit est donc contraint par un programme plus stricte s’éloignant peu de la bande inter-tropicale. Sa capacité d’accueil est restreinte. Si les membres de l’association veulent naviguer, ils devront prendre leur tour. Je n’ai plus 20 ans et j’ai pris l’habitude de naviguer sur des gros voiliers confortables.

85c084b3-5ea3-461c-e6eb-0130aed338b4naraï

Les arguments pour le Naraï sont les suivants: voilier rapide, plan de pont spacieux, capacité d’accueil conséquente dans un bon confort. Dispose d’une vraie cuisine avec un vrai four. Programme de navigation plus étendu (on n’hésitera plus à descendre aux Australes et aux Gambiers). Faible tirant d’eau comme le Tanenui, permettant de se réfugier dans des mangroves ou des rivières. On peut embarquer une vierge de Rocamadour grandeur nature.

Contre le Naraï: plus délicat à manier seul, (quoique). Entretien plus onéreux, ne se tire pas au sec avec les moyens du bord. Beaucoup plus cher à l’achat.

Je vous invite donc à vous exprimer sur la question. Pas besoin de vous y connaître en voile. Donnez votre avis en imaginant que vous viendriez bien passer un moment à bord.

Quel bateau pour le tour du monde de la Vierge de Rocamadour?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Publié dans Immaculée conception, voilier | 7 Commentaires »

La suite logique de Laudato si, pas vraiment une surprise. Le diable reçu en grande pompe au Vatican

Posté par captainarverne le 26 janvier 2017

Vatican : la parole est au théoricien de la bombe démographique et de l’avortement forcé

L’homme, figure phare du contrôle des naissances, vient donner des leçons au Vatican sur la façon de sauver la planète en sacrifiant les hommes. Cela semble incroyable et pourtant c’est vrai. Nous parlons de Paul R. Ehrlich, biologiste américain devenu célèbre en 1968 avec le livre « The Population Bomb », la bombe démographique. Ce fut le début d’une gratifiante (pour leurs auteurs) saison de publications éco-catastrophique dans lesquelles l’homme était la véritable cible.

En instillant la peur d’une explosion démographique incontrôlée, Ehrlich et combien d’autres qui  l’ont suivi ont incité les gouvernements et les organisations internationales à prendre des mesures drastiques de contrôle de la population : la stérilisation et l’avortement forcé sont depuis devenus normaux dans les pays en voie de développement. Pour ne citer qu’un exemple, on estime à 400 millions le nombre des enfants qui ne sont pas nés en Chine grâce aux suggestions d’Ehrlich et compagnie, et des dizaines de millions de filles ont été victimes d’avortements sélectifs (étant donné le choix, en Chine mais aussi en Inde et dans d’autres pays, où, pour des raisons culturelles et économiques, les familles donnent la préférence aux garçons).

S’il y avait une justice, le Dr Ehrlich devrait être jugé pour crimes contre l’humanité mais bien au contraire, 39 ans après, il reçoit l’honneur d’entrer en grandes pompes au Vatican, invité par les Académies pontificales des Sciences et des Sciences Sociales guidées par Mgr Marcelo Sanchez Sorondo. L’occasion est un symposium au sujet de l’extinction biologique : « Comment sauver le monde naturel dont nous dépendons » tel est le titre de ce symposium qui aura lieu du 27 février au 1 mars.

Tout naturellement, la présence de Ehrlich au Vatican a déjà suscité des protestations de la part de groupes pro-vie et d’associations américaines pro-famille, et pas seulement pour des raisons morales, mais aussi pour des raisons scientifiques : que pourrait jamais dire de si intéressant un Ehrlich qui a eu tout faux dans toutes les prévisions faites à l’époque avec tant de complaisance ? « La bataille pour nourrir l’humanité tout entière est définitivement perdue », ainsi commençait le livre « The Population Bomb », qui annonçait dix millions de décès dus à la faim…

Lire la suite sur

http://www.infocatho.fr/un-grand-manitou-du-controle-des-naissances-au-vatican/

Publié dans avortement, bêtise | 3 Commentaires »

123456...25
 

Lancelxcvheh |
Happyhelen74 |
Niketnrequinpascher88 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Domanova
| Linklogdendcom
| Trenchhomme